Le Georges V, tant attendu mais un joli flop

Note : 10,25/20
Champagne : Veuve Clicquot
Prix : de 24 à 33 euros la coupe (note : pas de des demi-bouteilles)

 

imgres

On en a pensé quoi ?

Sur la papeterie, on peut lire « la galerie, une légende parisienne ». Dix fois nous sommes entrés, dix fois nous avons du rebrousser chemin car le bar comme la galerie sont très souvent complets dès 18h. Mais ce soir, enfin, nous allons pouvoir le tester quelques jours après noël.

Si la décoration florale est souvent impressionnante, on peut vous dire que ces affreux sapins en plastique mis de travers nous ont… estomaqués et pas dans le bon sens. Le bar du Georges V nous a donné l’impression d’un bar d’un bel hotel de province à des encablures du Royal Monceau, du Shangri-la ou du Meurice. Des 4 étoiles parisiens font mieux… Quel dommage.

* Champagne : 1,5/3. Demandé frappé, il arrive très frappé. Un bon point donc. Le Veuve Clicquot est connu. Mais la carte est d’une pauvreté sidérante. Pas de demi-bouteille, un brut non millésimé, un millésimé et un rosé au verre, point barre !!!

* Accompagnement : 1,75/3. Des amandes, des olives noires, mais aussi des douceurs (plus original) : des caramels au chocolat et cannelle, des nougats. C’est joliment présenté.

SAMSUNG

* Accueil : 1,5/3. Les chasseurs et le personnel du hall ne font aucun véritable accueil. Au bar, on nous reçoit un peu froidement, nous demandons à changer de place, ce qui provoque une première réaction d’agacement mais qui, ensuite, se déroule avec beaucoup de prévenance et un excellent sens du service (« voulez vous un pouf pour poser votre sac et vous éviter de l’avoir par terre ? »).

* Esthétique : 1,75/3. La grosse claque ! On vous a déjà parlé des sapins mais pas encore des abat-jours de travers et du faux feu de cheminée alors qu’on pourrait se sentir dans un vieux manoir. Le bar nous a semblé vraiment vieillot (beaucoup de boiserie et des grosses tentures). Nous recommandons plutôt la galerie dans laquelle un pianiste joue. Sur chaque table une simple rose blanche.

* Clientèle : 1/3. Essentiellement russe et très âgée. La même clientèle qu’au plazza mais avec un petit côté « provincial » en plus.

* Toilettes : 1,5/3. Du marbre et des dorures. Des serviettes en papier et pas de produits hydratant. Des poubelles pas vidées. On croit rêver. La présence d’une table à langer (c’est la première fois que nous en voyons une dans un grand hotel) a mérité un bonus de 0,5 point.

* Service : 1,75/3. Le personnel s’adapte et exécute chaque demande avec efficacité, prévenance et professionnalisme. Notre garçon, le plus jeune, est moins guindé et plus souriant que les autres.

Candice&Allen

Infos pratiques : 5 étoiles, ayant accédé au statut de Palace (le 9ème français sur 12), adresse : 31 avenue Georges V, 75008 Paris, Tel : +33(0)1.49.52.70.00. http://www.fourseasons.com/paris . Métro Georges V.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s